La combinaison néoprène

Véritable uniforme pour les plongeurs, surfeurs, ou autres sports nautiques, ce produit est créé pour se protéger durablement du froid, de l’eau, etc.

Malheureusement, elle ne le fait pas indéfiniment, avec le temps, s’use et fini leur reste de sa vie souvent enfouie ou incinérée.

Mais le problème est que la combinaison néoprène généralement est faite d’un caoutchouc synthétique dérivé des produits pétroliers. Le néoprène est assimilé à la famille des plastiques et contient du carbone, du chlore et d’autres éléments chimiques qui sont toxiques en cas d’incinération, elles ne peuvent donc pas être recyclées comme le plastique.

Il est donc nécessaire de leur donner une seconde vie.

En la revalorisant soi-même en dessous de verre, étui d’ordinateur portable, ou encore gourde isotherme.

Ou bien en la donnant à de nombreuses entreprises comme :

–          Teorum, qui est une marque de vêtements qui récupère les combinaisons de plongée et en fait des pulls.

–          Néocombine qui en fait des bracelets et des porte-clefs.

–          Ou encore des entreprises intermédiaires comme WeRECY qui les récupère et les donnent justement à ces entreprises qui les utilisent comme matière première.